Sommaire

Leave blank for all. Otherwise, the first selected term will be the default instead of "Any".

A savoir

Nous produisons en moyenne 390 kg de déchets par an et par personne, c’est deux fois plus qu’il y a 40 ans !
La moitié des déchets ménagers sont des déchets recyclables (papier, carton, plastique, métal, verre), et un tiers sont des déchets biodégradables. Pour autant, sans le tri, ces déchets ne sont pas effectivement recyclés ou compostés.

Tout projet engendre des déchets. Il est indispensable d'anticiper leur production (faire de la prévention pour les réduire en amont), et de collaborer avec la collectivité pour organiser leur collecte et leur valorisation.

Le tri sélectif se met progressivement en place mais les déchets ont encore trop de conséquences sur l'environnement et la santé : pollution de l’air par l'incinération, pollution des sols  par l'enfouissement, gaspillage des matières premières, recyclage énergivore, émission de gaz à effet de serre...
La compétence de la gestion des déchets revient souvent à l’intercommunalité qui, selon le territoire, aura différents modes de gestion des déchets :

  • La valorisation : valorisation énergétique (par l'incinération), valorisation matière (par le tri et le recyclage),  valorisation organique (par le compostage), et valorisation énergétique et organique (méthanisation).

  • L’enfouissement : on « enterre » sans valoriser.

  • La réduction de production des déchets à la source.

Ressources documentaires

Lien externe
Le tri sélectif - Fiche collectif des festivals bretons

Fiche pratique sur le tri sélectif en festival, réalisée par le collectif des festivals engagés pour le développement durable et solidaire en Bretagne.

consulter

Pages