Prestataires

Aux Pains d'Amour
Nantes
Traiteur, Boulangerie, pâtisserie
Cave Vins sur Vins
La Chapelle-sur-Erdre
thé, jus de fruit, boisson sans alcool
Ferme fruitière
La Chapelle-sur-Erdre
Producteur
Biotiful Jardin
La Chapelle-sur-Erdre
Producteur
Oser Forêt Vivante
Rezé
Traiteur, Emballages, lavage des gobelets, gobelets lavables et consignables, location, prêt
Toque Jaune
Le Fresne-sur-Loire
Traiteur

Pages

Cohérence dans le choix des produits alimentaires et des prestataires

Si vous et votre équipe réalisez vous-même la restauration ou si vous êtes responsable des achats alimentaires, adoptez les bons réflexes de la consommation durable.

Choisir ses aliments

Les produits de saison (fruits et légumes, mais aussi poissons) limitent l'impact dû aux transports. Les produits hors saison consomment 10 à 20 fois plus de pétrole (pour le produire et l'acheminer jusqu'au consommateur) que le même fruit produit localement et acheté en saison.

ADEME - « des gaz à effet de serre dans mon assiette » , Calendrier fruits et légumes – site fruits et légumes de saisons.

S'approvisionner chez les producteurs locaux participe au développement des circuits courts, c'est-à-dire des circuits de vente directe (ou avec peu d'intermédiaires), du producteur au consommateur.

Pour cela, contactez les producteurs en vente directe à la ferme, les marchés locaux, les AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne), les réseaux d'agriculteurs...

Les produits issus de l’agriculture biologique génèrent moins de gaz à effet de serre et ne contaminent pas les sols en pesticides (en France, 97% des rivières sont contaminées par des pesticides). Même importé ou emballé, un produit bio aura toujours moins d'impact sur l'environnement qu'un produit classique.

Les labels recommandés : AB (label français), Agriculture biologique (label européen), Demeter (label privé), Bioéquitable, Biogarantie, EKO, Main dans la Main, Nature et progrès.

Les produits issus du commerce équitable sont censés garantir une rémunération juste aux producteurs, dans le cadre d'un partenariat avec les pays du nord consommateurs.

Pour aller plus loin

En variant vos sources de protéines vous réduirez la consommation de viande et donc votre empreinte écologique. Les oeufs, fromages et protéines végétales (soja, pois chiches, lentilles...) contiennent suffisamment de protéines pour prendre le relais de temps en temps !

Les OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) présents dans certains aliments présentent un risque potentiel pour la santé et l'environnement. L'étiquetage des produits contenant des OGM est obligatoire, mais certains produits y échappent (par exemple : viande, lait, oeufs, issus d'un animal ayant consommé des OGM). Pour vous guider, consultez les recommandations de l'association Greenpeace. guide OGM de Greenpeace

Créer un jardin sur un bout de terrain est un bon moyen pour se procurer des fruits et légumes de saison sans pesticides. Le site 100jardinsnaturels de l'association Ecopôle contient tous les conseils à la création et l'entretien d'un jardin naturel.

Les produits surgelés consomment beaucoup d'énergie ; celle nécessaire à leur fabrication, à leur conditionnement spécifique et à leur consommation. De plus, les gaz frigorigènes ont un pouvoir de réchauffement très important sur notre planète. Ils sont donc à éviter autant que possible.

Les emballages de vos produits participent à la production de déchets ! Les emballages complexes et sur-emballages peuvent être évités en privilégiant l'achat de produits en vrac et/ou en grande quantité. Les emballages en métal ou en aluminium ont des modes de production polluants, mais sont néanmoins triables et valorisables.

Choisir ses boissons

L'offre de boissons locales, issues du commerce équitable et bio est assez importante, y compris dans les grandes surfaces : thé, café, chocolat, jus de fruits sont faciles à se procurer et offre une visibilité à votre engagement.

Il s'agit également de faire attention au conditionnement des boissons pour éviter la surproduction d'emballages : cubis, tonneaux, fûts et bouteilles consignées sont conseillés.

Choisir ses prestataires et ses fournisseurs

Le cahier des charges et document de suivi

Il s'agit de garder en tête vos exigences saison/local/bio/commerce équitable (par ordre de préférence) pour l'élaboration d'un cahier des charges, à proposer aux prestataires de la restauration de votre territoire géographique (Recruter vos prestataires selon un critère géographique est une manière de consommer durable et local). Ce cahier sera une première étape de sensibilisation des partenaires à votre démarche écologique.

Pour aller plus loin

Opter pour des plats relativement peu nombreux mais de bonne qualité participe à réduire les emballages, l'énergie nécessaire à la cuisson.

La démarche d'achats groupés est une bonne solution pour réduire les emballages et les transports de vos produits. En proposant à vos prestataires de grouper l'achat de matières premières nécessaires à tous vous limiterez les emballages et les distances parcourues par chaque fournisseur et prestataire pour l'acheminement des produits.

 

Ressources documentaires

Lien externe
site des Biocoop de Loire Atlantique (44)

Retrouvez l'annuaire des Biocoop de Loire Atlantique.

Ces magasins proposent des produits d'alimentation issus de l'agriculture biologique, épicerie, produits laitiers, cosmétiques et vaisselle biodégradable.

consulter
Lien externe
site des Biocoop de Loire Atlantique (44)

Retrouvez l'annuaire des Biocoop de Loire Atlantique.

Ces magasins proposent des produits d'alimentation issus de l'agriculture biologique, épicerie, produits laitiers, cosmétiques et vaisselle biodégradable.

consulter
Document à télécharger
Producteurs biologiques pratiquant la vente directe - GAB 44 - Loire Atlantique - 2011

Guide des producteurs de produits biologiques pratiquant la vente directe en Loire Atlantique (44). Edition 2011

télécharger

Pages