A Savoir

Buvette, pot d’ouverture ou de clôture, buffet ou repas d’équipe... : vous allez devoir faire face à des choix de produits, de modes d'organisation, de gestion des quantités produites, en lien avec une réflexion sur la production de déchets générée par le projet.

Les modes d'alimentation actuels sont majoritairement issus de l'industrialisation et organisés par la mondialisation. Les principales conséquences sont une forte production de GES (distances importantes entre producteur et consommateur, production massive d'emballages, surconsommation énergétique...) et un appauvrissement de la qualité des produits alimentaires : forte transformation des produits consommés, produits riches en sucres rapides, graisses saturées, sel, viandes, pauvres en aliments de base non transformés (céréales complètes, fruits et légumes etc.)

La Viande est source de production de gaz à effet de serre (GES). Les ruminants (vaches, chèvres, moutons) rejettent un quart des émissions mondiales de méthane (fort potentiel de réchauffement, 23 fois supérieur au dioxyde de carbone),

Le Poisson fait l'objet d'une pêche intensive, proche de la surexploitation pour la moitié des stocks. (source ONU alimentation et agriculture), label Mister goodfish , pourunepechedurable.fr/GUIDE_POISSON.pdf

Il existe des alternatives de consommation plus respectueuse de l'environnement et de votre santé !

Pour cela, il y a 4 critères à garder en tête. Privilégiez, par ordre de préférence, les produits :

DE SAISON,

LOCAUX,

issus de l'AGRICULTURE BIOLOGIQUE

et/ou issus du COMMERCE EQUITABLE

Les questions à se poser

  • Combien de personnes et de quel type (bénévoles, artistes, public, techniciens...) viennent se restaurer ? Sur combien de jours ?

  • Quantifier ses besoins est nécessaire à l'organisation de la restauration.

  • D'où viennent les produits alimentaires proposés? Quel est leur type de conditionnement (frais, surgelés, conserves, emballages..)? Quel peut être le coût carbone de leur production et de leur acheminement jusqu'au consommateur (origine géographique du produit, types et « couches » d'emballage, mode de production utilisé...)?

  • Quelles sont les conditions de travail et de rémunération des salariés (produits « équitables », entreprises solidaires, CAT)?

  • Avez-vous pensé à proposer de prendre en compte les régimes/choix alimentaires de chacun (plats végétariens, sans gluten, avec viande/poisson/oeufs...)

Les objectifs

  • Assurer une cohérence dans le choix des produits alimentaires et des prestataires

  • Organiser et faire fonctionner le lieu de restauration : matériel et espace

  • Valoriser les modes de consommation alimentaire durable dans les supports de communication

Ressources documentaires

Lien externe
Consommer sans OGM en Bretagne - Cohérence

L'association Cohérence a mis en place un site internet dédié à la prévention de la consommation d'OGM. Informations pratiques et liste des produits sans OGM dans les épiceries et les supermarchés.

consulter
Lien externe
Site National des AMAP - Association pour le maintien d'une agriculture paysanne

Site national des AMAP (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne). Le site propose une information sur le système des AMAP, ainsi qu'un répertoire des AMAP présentes sur le territoire, par département.

consulter
Document à télécharger
Des gaz à effet de serre dans mon assiette - Action Climat

Le réseau action climat France a publié en 2010 cette brochure, qui décrypte les différents impacts de l'alimentation sur l'effet de serre et contribue aux changements climatiques.

télécharger

Pages